Sexuation, parité et nuptialité dans le second récit de la Création (Gn 2) (2023)

Sexuation, parité et nuptialité dans le second récit de la Création (Gn 2) (2023)

de Hélène de Saint Aubert

Collection Lectio Divina

Sait-on que le second récit de la Création présente la femme comme l’égale et l’homologue de l’homme, vouée à vivre avec lui une relation qui les dépasse tous deux ? Qu’il n’est jamais question de « côte », mais que chaque sexe est un des deux « côtés » de l’humanité ? Que la femme est la partenaire de Dieu pour écrire l’histoire ? Affirmations uniques en leur genre dans l’Antiquité, qui font du deuxième chapitre de la Genèse un texte féministe avant l’heure.
Pourtant, une réception tenace de ce récit laisse croire qu’il déprécierait la femme. D’où la nécessité d’un ouvrage de fond sur le sujet. Après avoir proposé une traduction respectant les subtilités et significations du texte original hébreu, Hélène de Saint Aubert analyse pas à pas la séquence de la création de la femme. Elle porte une attention constante aux procédés narratifs, à la structure du récit, au vocabulaire employé comme aux relations d’intertextualité tissées avec l’ensemble du Livre de la Genèse.
Un ouvrage magistral, qui invite à repenser en profondeur l’anthropologie biblique et révèle une conception originale de la sexuation et de la relation entre les sexes.

Ancienne élève de l’ENS, agrégée et docteure ès lettres (Paris IV – La Sorbonne), spécialiste des rapports entre Bible et littérature, Hélène de Saint Aubert est licenciée en sciences religieuses (Angelicum) et exégète.

Editions du CERF